Guide CSE : Comité Social et Économique – Site dédié aux élus

Subventionner les vacances

Des subventions permettent de faciliter le départ des salariés et de leur famille en vacances. La plupart des CSE recourent aux chèques vacances ANCV. Quelles alternatives aux chèques vacances ANCV les élus peuvent-ils proposer ?

congés payés et aides du CSE

Saviez-vous qu’un salarié sur trois ne peut pas toujours partir en vacances ? En effet, cela implique nécessairement un budget selon que le salarié soit seul, en couple ou en famille. Par conséquent, il est naturel de s’interroger sur le financement et les aides auxquelles chacun pourrait prétendre. Il existe des aides sociales auprès des comptoirs publics, mais les CSE ne sont pas en reste non plus. Voyons comment les salariés peuvent partir en vacances grâce à leur CSE.

Quelles sont les aides pour partir en vacances ?

Parmi les aides pour partir en vacances, on peut citer les chèques-vacances, la carte de paiement pour les vacances des salariés, le remboursement d’une partie de ses frais par le CSE et le dispositif public servit par les CAF – Vacaf ou bons « Aides au temps libres ».

Qui finance les chèques-vacances ?

La mise en place des chèques-vacances peut être de l’initiative de l’employeur ou du comité social et économique. Parfois, ces deux personnes morales s’associent pour proposer cette prestation. Dans tous les cas, la prise en charge du montant alloué au titre des chèques-vacances peut être totale. Ce qui, tout le monde peut le comprendre, revient à l’obtenir gratuitement.

La charge sera donc à 100% supportée par l’initiateur de cette opération. Dans la plupart des cas, ce n’est pas si simple. Cette opération est couteuse de sorte qu’un reste à charge est fréquemment demandé aux bénéficiaires. Ainsi, la participation des salariés s’avère généralement incontournable. Il faut donc observer l’opération des chèques-vacances comme un bon coup de pouce pour favoriser le financement d’une partie de vos vacances.

Qui a droit aux chèques-vacances ?

Les bénéficiaires des chèques-vacances sont déterminés par l’initiateur de l’opération sans qu’il ne puisse le faire en discriminant des salariés. Par conséquent, tous les salariés peuvent bénéficier de cette prestation selon des critères à l’image du quotient familial. L’objectif de ce critère revient à diminuer le reste à charge du salarié moins aisé pour lui assurer un niveau de subvention plus élevé. C’est le choix retenu par de nombreux CSE qui y voient là une approche de justice sociale. Le mieux pour savoir si vous avez droit aux chèques-vacances serait de vous rapprocher de vos élus du personnel et/ou de votre employeur le cas échéant. Vous pouvez leur demander quelles sont les règles instaurées dans le cadre de cette opération ?

Qui accepte les chèques-vacances ?

Sur le site de l’ANCV (Agence Nationale pour les Chèques-Vacances), on précise que plus de 200 000 points d’accueil acceptent ce titre de paiement. Il est par ailleurs utilisable pour partir en vacances l’été, mais aussi pour de courts séjours le week-end. Le détenteur peut utiliser son chéquier vacances durant 2 ans. Ainsi, vous pouvez partir en escapade et vous offrir une semaine de location de campings, un séjour dans un village ou club de vacances…

Qu’est-ce la carte vacances ?

Il s’agit d’une alternative au traditionnel chèque-vacances. C’est une carte de paiement pour financer les vacances des salariés qui n’est autre qu’une carte Mastercard. La particularité réside dans son utilisation plus simple et plus agile à en croire l’annonceur « macartevacances ». En effet, vous pouvez régler vos achats au centime près.

Comment utiliser sa carte vacances ?

Pour les CSE, tout se pilote à partir d’une interface sécurisée de laquelle, on peut recharger à distance les cartes vacances des salariés. Notons qu’à l’instauration de cette mesure, les cartes vacances sont acheminées par le prestataire directement au domicile des salariés. Le tableau de bord permet également de suivre la consommation des salariés et de définir des subventions en conséquence. Pour le salarié, il peut l’utiliser auprès de centaines d’enseignes tant pour séjourner dans un hôtel du réseau Mastercard que pour prendre l’autocar ou se payer un abonnement sportif.

Recevez la newsletter mensuelle relayant l’actualité des CSE & les offres de nos partenaires

Trouvez un fournisseur, prestataire de services spécialisé CSE recommandé par MémentoCSE